XOTT.

En réalisant que

TOUT ce que l’humanité a créé à d’abord été imaginé et pensé, je me suis demandé : d’où viennent les idées ?

En choisissant de représenter le chemin de l’idée qui vient à la conscience, j’ai remarqué que :

Les idées font avancer l’humanité,

J’ai alors imaginé que : les idées sont des entités qui cherchent à vivre à travers nous.

Slide Slide Slide Slide Slide Slide Slide Slide Slide Slide Slide Slide Slide Slide

Tout comme l’artiste Joan de Foncuberta, je travaille la notion de représentation du vraisemblable. En chercheur je dépeint mon point de vue décalé ; en idéaliste, j’amène l’autre à entrer dans une vision subjective. Je le fais pour laisser entendre que :

 

Si la liberté de penser détermine ce que nous sommes… Observer ses propres pensées permet de tout changer.

 

Impliquer le regardeur, l’incite à prendre position, il fait alors partie intrinsèque de l’œuvre, 

Indéniablement le processus de l’œuvre est à l’œuvre en lui. 

Au travers de six périodes distinctes de travail, j’ai développé, illustré et donné sens à mes propos. Je me suis autorisé de grandes libertés d’expressions et de formes. Je me fie à toutes les idées qui me viennent. De l’arté povera aux bronzes, de la peinture aux installations-peintures j’ai exploré plusieurs modalités d’exposition. Je m’imprègne des lieux, des espaces et des expériences de vie des gens.