Dépasser la mort. Symboliquement, redonner vies à des arbres morts.

Les squelettes d’arbres des feux de forêt, fournissent, à Xavier OTT, une matière de première de choix. Il court les bois, quête les formes pertinente d’où faire ressortir de fluides mouvements sensuels.

Ses sculptures se composent toujours d’un élément porteur et d’une seconde pièce portée par l’autre.