L’information créative.

En remarquant que l’écoute des informations produit des changements d’état d’esprit, Xavier OTT se demande quelle part de soi questionner pour être juste dans son écoute. Face aux actualités ses réflexions provoquent des positionnements.

La politique du Matadore du Matamorisme. 2016. Huile 114 x 146 cm.

Ce qui se passe ailleurs dans le monde impacte tous les autres peuples du monde et produit des réactions par rebonds.

Le Théâtre de la Vie. 2018. Hommage à P.Klee. Huile 146 x 114 cm.

La nuit, l’esprit en se reposant, revisite les informations de la journées et rêves avec créativité à d’autres prises de position.

NIGHT VISIONS. 2019. Huile lumineuse dans l'obscurité. Papier Arches 146 x 146 cm.

Les regards introspectifs de certains personnages dérangent, ils provoquent des prises de position. Ceux masqués se démasquent. Les changements de points de vue accélèrent les prises de position. La prise de parole crée des changement .

#Meetoo VS the serial mind killer. 2018. Huile 146 x 114 cm.

Les vanités animent la création, en revisitant le sujet de manière animé et coloré, l’artiste demande si les idées ont un lien avec les vanités. Face à la mort que faire des vanités ?

VANITY VS DEATH. 2017. Huile 81 x 116 cm.

Sur les réseaux sociaux, les images s’assemblent de différentes manières. Elles donnent à voir l’inspiration du monde.

VARIABLE COMPOSITIONS. 2019. Installation-peinture aux multiples combinaisons d'exposition. Polyptyque de neuf huiles de 60 x 40 cm.

Dès le premier confinement, Xavier OTT cherche à imaginer ce que les gens peuvent vivre et ressentir. L’humanité entre en introspection.

FACE TO FACE. 2019. In miroir painting. Diptyque. Huile sur deux 73 x 60 cm.

En équipant deux chevalets de rétroviseurs, il arrive à représenter le face à face introspectif dans lequel chacun s’est vu projeté.

Des rétroviseurs permettent à Xavier OTT de peindre simultanément deux visages aux introspectives réflexions.

Le confinement pousse le monde en introspection, chacun, observe soudainement ses parts d’ombres et de lumières.

CONFINEMENT INTROSPECTION. 2019. In mirror painting. Polyptyque de six huiles 55 x 46 cm.

Dès l’annonce de la fin du confinement, Xavier OTT cherche à imaginer les rêves communs liés aux libertés retrouvées

SIX DREAMS OF END OF CONFINEMENT. 2019. In mirror painting. Polyptyque de six huiles 55 x 46 cm.

La joie, les retrouvailles amoureuses et amicales, l’envie de faire la fête, de sortir masqué et de s’envoler ailleurs.